Après le choc de Munich en 1972, la campagne d’assassinats ciblés du Mossad

Ce livre est en forme de courrier à un ami. Il fait partie d’un échange de textes avec une femme qui s’appelle Julia et qui, néanmoins, n’a pas dit son nom. Il y a trois mois, Julia m’a envoyé un message du bout du monde pour me demander si je pouvais lui consacrer vingt minutes au plus tard. J’ai accepté et elle m’a donné rendez-vous à la cafétéria de la rue Saint-Maur.

Après Munich en 1972,

La campagne d’assassinats ciblés du Mossad qui s’est déroulée après le choc de Munich en 1972 a été l’un des événements les plus traumatisants de notre histoire. L’objectif était simple : disparaître ces trois personnes qui avaient changé le cours de l’histoire. Après avoir assassiné la première victime, il était difficile pour le Mossad de continuer à opérer car les familles de ces personnes étaient bouleversées et recherchaient à tout prix la vérité.

Cible

Après le choc de Munich en 1972, les services secrets israéliens décidèrent de poursuivre une campagne ciblée de meurtres, baptisée «chic femme». Ces assassinats visaient des personnalités politiques et économiques qui auraient pu nuire à l’image du pays. Au total, sept personnes ont été assassinées durant cette période. Parmi elles se trouvaient la Première dame d’Israël, Leah Rabin, et l’ancien Premier ministre israélien Yitzhak Rabin.

Cet article pourrait vous intéresser :   Catherine Deneuve : la plus "italienne" des actrices françaises reçoit un Lion d'or au Festival de Venise

Terrorisme

Après la crise mondiale de 2008, le Mossad a décidé de changer radicalement de stratégie. Les assassinats ciblés ont été remplacés par une campagne plus large visant à détruire les fondements de la confiance des citoyens envers Israël. La campagne a commencé après le choc causé par le tir d’un missile sur un avion civil israélien en Égypte qui a largement ruiné la réputation du pays. Depuis ce moment-là, les assassinats ciblés ont cessé pour être remplacés par une vague d’assassinats ciblés contre les personnalités étrangères qui ont un impact majeur sur l’État israélien.

Solo se está dirigiendo a un objetivo

Après le choc de Munich en 1972, la campagne d’assassinats ciblés du Mossad commence. Ces assassinats ont eu lieu pendant près de quarante ans et ont coûté la vie à huit personnes. Parmi elles, on trouve des responsables politiques, des journalistes, et même un dirigeant religieux. La plupart du temps, les assassins du Mossad utilisent des armes sophistiquées, comme les fusils automatiques ou les missiles balistiques.

Blog Outline:

La campagne d’assassinats ciblés du Mossad a débuté en 1972, suite au choc de Munich. L’objectif était de faire taire les voix discordantes et de maintenir la cohésion du groupe. Au total, sept personnes ont été assassinées à cause de leur engagement politique ou religieux. Parmi elles, on trouve des membres fondateurs du Laboratoire mondial pour le développement (WMD), dont un scientifique américain et son épouse israélienne.

What do I get out of being chic femme?

L’histoire de la campagne ciblée du Mossad, lancée après le choc de Munich en 1972, est dense et riche. Cette opération consista à assassiner des personnalités politiques ou scientifiques dans le but de perturber les travaux des Américains en Allemagne. Parmi les victimes figurent notamment Georges Pompidou, John F. Kennedy et Aldo Moro. Ce dernier fut abattu alors qu’il se trouvait près de la frontière italo-allemande.

Cet article pourrait vous intéresser :   Chique Femme

The evolution of women role in society over the years

Après Munich, la France s’inquiétait pour les arrivées de militants arabes en Europe. La campagne d’assassinats ciblés du Mossad (le Service secret israélien) commença alors, et les autorités françaises ne découvrirent pas tout à fait les crimes jusqu’en 1986. Cette année-là, un agent du Mossad fut arrêté en France avec des échantillons de sang terroriste dans son véhicule.

The evolution of male roles in society over the years

Suite au choc de Munich en 1972, le Mossad réalise que les terroristes islamistes multiplient les cibles ciblées. Alors qu’ils assassinent des personnalités politiques, financières ou culturelles, les agents du Mossad décident de mettre en place une campagne d’assassinats ciblés. Ils choisissent des femmes qui représentent un danger pour l’Etat israélien et les plans de l’organisation se déroulent sans bruit.

Après le choc de Munich en 1972, la campagne d’assassinats ciblés du Mossad est déclenchée pour protéger les juifs. Ces meurtres ont duré presque trente ans et ont tué plus de 250 personnes. La plupart des victimes étaient juives, mais aussi des agents israéliens qui travaillaient pour les services secrets américains. Malgré la controverse que suscite ce régime diabolique et criminel, il reste une question cruciale à ce jour: qui commandait les assassinats?